Pour la vente ou l’achat d’un bien immobilier, bon nombre de particulier préfère confier la transaction à une agence immobilière.  La rémunération payée à l’agence prend souvent le nom d’honoraires ou frais d’agence. En contrepartie de cette rémunération, l’agence immobilière s’occupera des différentes étapes de la transaction . A ce titre, il est au service du vendeur comme de l’acheteur.

A quoi servent les frais d’agence ?

Bien que le secteur immobilier au Bénin soit en régulation, les services proposés dans le secteur varient d’une agence à une autre.

Les services inclus dans les frais d’agence diffèrent donc et peuvent prendre en compte plusieurs éléments. Il s’agit des  conseils stratégiques, de l’estimation de bien et de la  rédaction de l’annonce. Ils prennent aussi en compte la représentation, les démarchages, la visite des lieux, la négociation ou tout simplement la mise en relation.

Pour pouvoir rendre ces services, les agences immobilières entretiennent des réseaux (agents indépendants ou démarcheurs, entreprises de BTP pour l’estimation…).  Elles supportent également des charges, notamment les loyers et salaires etc.

Qui paie donc les frais d’agence ?

Bonne question… on se demande souvent lequel des acteurs (acheteur ou vendeur) doit payer les frais d’agence. Tout d’abord, il ne faudrait pas confondre les frais d’agences et les frais de notaire. Les frais de notaire sont  ceux que l’on règle au notaire, et qui comprennent la rémunération due, et surtout les impôts et taxes versés au Trésor public.

Nous distinguons 03 cas :

Frais d’agence à la charge du vendeur

Lorsque le vendeur fait appel à une agence pour vendre son bien immobilier au Bénin,  l’on se dit que c’est lui qui doit payer les frais d’agence. Dans ce cas précis, le vendeur fait appel au service (payant) de l’agence.

Le prix affiché « honoraires inclus » constitue le prix de vente qui servira de base au calcul des frais de notaire.

Pour exemple, considérons une annonce de bien vendu qui fait figurer « prix de vente de 10 000 000 F dont 10 % d’honoraires à la charge du vendeur ». Lors des formalités chez le notaire, le calcul des frais de notaire pourra s’étaler de la façon suivante (si nous prenons comme frais de notaire 8%) :

-l’acheteur paiera 10 000 000 F au vendeur et 800 000 F de frais de notaire

-Le vendeur paiera 1 000 000 F à l’agence et touchera 9 000 000 F appelé « prix net vendeur ».

Frais d’agence à la charge de l’acheteur

Nous sommes d’avis que c’est le vendeur qui fait appel à un professionnel pour la vente de sa maison ou parcelle au Bénin. Toutefois, le service qu’offre une agence immobilière peut s’avérer profitable pour l’acheteur comme pour le vendeur.

Prenons le cas où un particulier fait appel à un professionnel immobilier pour qu’il l’aide à trouver un bien (maison, terrain, parcelle) pour achat. Le particulier bénéficiera des conseils et des ressources en temps et réseaux du professionnel pour dénicher la bonne affaire. L’agence immobilière fait bénéficier donc à l’acheteur de ses compétences. A ce titre, les frais d’agences peuvent être supportés par l’acheteur.

Il faut aussi noter qu’il y a un autre intérêt pour l’acheteur de supporter ces frais. En effet, le prix de vente qui constitue la base pour le calcul des frais de notaire est le prix « hors honoraires » de la maison ou du terrain. En d’autre terme, c’est le prix net vendeur qui servira de base au calcul des frais de notaire. C’est donc un prix réduit si l’acheteur prend en charge les honoraires d’agence.

Prenons le même exemple que précédemment:  L’annonce du bien vendu fait figurer « prix de vente de 10 000 000 F dont 10 % d’honoraires à la charge de l’acheteur ». Lors des formalités chez le notaire, le calcul des frais de notaire pourra s’étaler de la façon suivante (si nous prenons comme frais de notaire 8%) :

-L’acheteur paiera 9 000 000 F au vendeur + 1 000 000 à l’agence immobilière + 720 000 F de frais de notaire

-Le vendeur touchera donc 9 000 000 F

Nous pouvons noter que le fait que le vendeur paie ou non les frais d’agences n’a aucune incidence sur le prix net vendeur.

Toutefois, nous notons une différence des charges totales à supporter par l’acheteur s’il supporte les frais d’agence de la vente. Quel que soit le cas, le vendeur touchera la même somme nette pour la vente de son bien.

Frais d’agence partagés entre vendeur et acheteur (honoraires partagés).

Une formule qui est de plus en plus adoptée est le partage d’honoraires. Elle permet de faire supporter le montant des frais d’agence à l’acheteur et au vendeur par le partage. Les deux acteurs, selon un pourcentage prédéfini, se partageront les frais à payer à l’agence puisqu’ils sont tous deux bénéficiaires de la prestation.

 

Le partage des honoraires est une formule souple qui permet de réduire la durée de mise en vente d’un bien même si elle fait supporter une partie des charges au vendeur.

Faliratou OROU DAMA